• Si nous pouvions...

    Si nous pouvions, en fin de manif, nous regrouper comme samedi au pied de la même banderole et, avant de partir à l'aventure, décider ensemble de quelle aventure il s'agira... Et si possible une aventure qui n'en soit pas une mais des actions efficaces qui ne soient pas seulement du vandalisme mais le blocage d'un point stratégique, par exemple...

     

    Si nous pouvions nous organiser et non pas partir en troupeau s'exploser contre les flics qui n'attendent que ça sachant que parmi nous il trouveront peu de sympathie et qu'ils n'en ont aucune pour nous...

     

    Si nous pouvions faire ce que nous jugeons normal de faire mais en étant solidaires des un(e)s et des autres et non pas nous envoler en tous sens et voir à l'autre bout de la rue les camarades se faire alpaguer...

     

    Si nous pouvions nous protéger les un(e)s les autres, savoir où nous retrouver après le moindre incident...

     

    Si nous pouvions...

     

    Le coyote croit que nous pouvons... Il suffit de discuter, même rapidement... Il suffit que chacun(e) sache quel est l'objectif et puisse prendre ses responsabilités en sachant que personne ne l'abandonnera aux flics... Il suffit de faire bloc et non pas de partir en un cortège éparpillé vite dispersé à la moindre charge de la BAC ou des mobiles, CRS et autres argousins. Un(e) plus un(e) plus un(e) égale un bloc solide.

     

    L'anonymat auquel ils nous poussent peut-être notre force. Qu'ils n'aient plus que des masques à photographier !

     

    Les anesthésistes ne s'endorment pas

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :